maison michel, caroline sieber, laetitia crahay, hat, streetstyle, fashion blogger, paris










When and how does one’s love for fashion start ?

I suppose if you asked girls (and boys) that question, you would get more or less the same answser : usually, it all begins when you are stilll young, watching your mother, or sisters, or friends get ready to go out. Then, you try to imitate them, before developing your own taste and aesthetics.

But what about your relationship with fashion ? I am fairly sure no one has the same… Some girls kind of like it, others hate it because they think it’s so shallow, and others, like myself, are quite obsessed with it.

It doesn’t mean I have to look like a fashion victim, but I have to say fashion (and not only my style, I love reading every fashion magazine and websites just as much) has helped me go through hard times, especially this past year.

And even if I know I am quite blessed when it comes to my closet, it doesn’t mean I get ‘blasée’ at all.To buy an iconic item is certainly an unique experience… First, you think about it for weeks, months, and sometimes years ; then, you go try it, you talk about it constantly, and when you finally decide to take the plunge, it is a special moment !

For instance, I have always admired Maison Michel, as I think their hats are incredible and beautifuly handmade (and I have a huge style crush on Laetitia Crahay, their artistic director). I have waited a long time before investing in one, and I am just delighted at the idea to be able to wear my own. I know I will keep it for years, just like a Chanel or Hermès bag, and I chose this grey fedora, because I didn’t want a black one.  I guess you won’t see me often without it …



—————




Quand et comment l’amour de la mode commence ?

Je pense que si vous posiez cette question aux femmes (et aux hommes aussi !), vous obtiendriez plus ou moins la même réponse : généralement, cela est assez précoce, en regardant votre mère, sœurs ou copines se préparant. Ensuite, vous essayez de les imiter, avant que vos goûts et votre esthétique ne se développent.

Mais qu’en est-il de la relation avec la mode ? Je suis sûre que personne n’a la même… Certaines filles l’apprécient, d’autres pas du tout car elles la considèrent superficielles, et d’autres enfin, comme moi, en seraient presque obsédées.

Alors non, ça ne veut pas dire que je doive m’habiller comme une fashion victim, mais je dois bien avouer que la mode (et pas seulement mon style, j’adore lire les bibles modesques et regarder les tenues des femmes bien habillées) m’a bien aidée dans les moments difficiles que j’ai pu traverser, notamment cette année.

Et même si je suis bien consciente d’être plutôt privilégiée en ce qui concerne mes vêtements, cela ne me rend en rien blasée ! Acheter un accessoire iconique est certainement une expérience unique… D’abord, vous y pensez pendant des semaines, mois, voire même années ; ensuite, vous allez l’essayer plusieurs fois, en parlez constamment, et quand vous décidez finalement de sauter le pas, c’est un moment spécial !


Par exemple, j’ai toujours admiré Maison Michel, leurs chapeaux étant incroyables et perpétuant une certaine idée de l’artisanat français (et puis j’adore le style de la directrice artistique, Laetitia Crahay). J’ai attendu longtemps avant d’investir dans un de leurs modèles, et je suis juste heureuse de pouvoir porter le mien. Je sais que je vais le garder des années, tout comme un sac Chanel ou Hermès, et j’ai choisi un fédora gris, pour changer du noir. Je pense que vous n’allez presque plus me voir sans !








maison michel, caroline sieber, laetitia crahay, hat, streetstyle, fashion blogger, paris

maison michel, caroline sieber, laetitia crahay, hat, streetstyle, fashion blogger, paris

maison michel, caroline sieber, laetitia crahay, hat, streetstyle, fashion blogger, paris

maison michel, caroline sieber, laetitia crahay, hat, streetstyle, fashion blogger, paris

maison michel, caroline sieber, laetitia crahay, hat, streetstyle, fashion blogger, paris