Coat // Manteau : Giambatista Valli via The Outnet (similar here or here // similaire ici ou )



Follow on Bloglovin
I used to hate pink. For me, it was too Barbie, too blonde, too cliché. But I started not caring about clichés anymore, and I realized pink not only looks good with my skin tone, but it also makes quite a daring change from all the black looks we see during winter.
But let’s not forget the Devil Wears Prada’s words (‘Florals ? For spring ? Groundbreaking’), and remember that in a few weeks or so, pink will be on everyone. To stand out, I chose to wear pink with irony, and I wore my ‘Fuck off’ tee, along with Mom jeans. A little second degree never killed anyone, and this Giambatista Valli and the Topshop shoes definitely needed some.
These pictures were shot on a Monday two weeks ago, during Fashion Week. As you can see, it was rainy and cold, and my face couldn’t hide the fact that beginning a new week was too much for me. In fact, these days, I’ve noticed that Mondays are harder than they were. 
I used to laugh when I saw GIFs or stories about the horror of Mondays, but frankly, I couldn’t relate. I loved the idea of starting a new day, a new week, as it was full of possibilities. 
But now, every Monday, I just feel exhausted for no reason, and I have zero motivation. Just take yesterday : I didn’t even post on my blog, even though I had a lot of things to tell you (including the fact that I was in Praha during the weekend, and I took hundreds of pictures).
That’s why I tend to dress up when the new week arrives, to have at least one good reason to get up. And pink is the ultimate antidote to Monday blues, don’t you agree ?
Follow me on Facebook/Bloglovin/Instagram/Twitter
—————
Je détestais le rose. Pour moi c’était trop Barbie, trop blonde, trop cliché. Oui, mais voilà, maintenant, je m’en fous des clichés, et j’ai réalisé que non seulement le rose m’allait bien au teint, mais c’est aussi un changement bienvenu après tous les looks noirs de cet hiver.
Mais n’oublions pas les mots du Diable s’habille en Prada (‘un imprimé fleuri ? Pour le printemps ? Révolutionnaire), et apprêtons-nous à voir du rose partout, sur tout le monde, dans les semaines à venir. Pour se démarquer, j’ai choisi de porter du rose avec ironie, et j’ai donc mis mon tee-shirt ‘Fuck off’ de chez Rad, et un Mom jeans. Un peu de second degré n’a jamais tué personne, et ce manteau Giambatista Valli et les chaussures Topshop en avaient besoin.
Ces photos ont été prises un lundi il y a deux semaines, pendant la Fashion Week. Comme vous pouvez le voir, il pleuvait et il faisait froid, et mon visage ne pouvait cacher le fait que je n’avais pas du tout envie de ne plus être en week-end. D’ailleurs ces temps-ci, j’ai remarqué que les lundis sont plus durs qu’auparavant.
Je rigolais quand je voyais des GIFs ou que j’entendais des histoires sur l’horreur du lundi, mais en fait, je ne m’y retrouvais pas trop. J’adorais l’idée de recommencer une nouvelle semaine, plein de possibilités.
Mais maintenant, chaque nouveau lundi, c’est comme une ‘torture’, et je me sens fatiguée sans même savoir pourquoi. Et puis j’ai zéro motivation (d’ailleurs je n’ai même pas posté sur le blog hier, alors que je voulais vous parler de Prague où je viens de passer deux jours géniaux).
C’est pourquoi j’essaie de faire un effort vestimentaire le lundi, histoire d’avoir une bonne raison de me lever le matin. Et le rose est le meilleur antidote à la déprime du lundi, vous ne trouvez pas ?
Suivez-moi sur Facebook/Bloglovin/Instagram/Twitter