I was wearing :

Dress // Robe : Habillée (similar here, here or here)

Sneakers // Baskets : YSL (similar)

Bag // Sac : Hermès

 

It’s crazy how time flies… About two years ago, I shared my most personal story with you : I was an anorexic for two years, and it took me an awful lot of time to get out of this disease. When I posted about it, the feedback was truly amazing : so many of you told me they had eating disorders, and sharing this experience with people I didn’t know helped me a lot.

Two years on, things have changed, and things stayed the same : I still don’t own a weighing scale, and I still don’t know how much I weigh, but I feel much better, most of the time anyway. But when you’ve had eating disorders, it’s hard to say : ‘I’m cured’. First, because I post pictures of me daily on social media, and I can’t help but feel like I’m being judged all the time, especially when I’m not as slim as a lot of other bloggers. Second, because I still don’t feel completely at ease with food.

If my health improved in the last years (I started to have my hair falling, which is thankfully ancient history now), I still have trouble eating normally, as I gain weight every time I cheat on my ‘diet’ (which is not really a diet, more like a lot of salad and fruits). As my body was deprived of food for two years, it hasn’t been back to its normal self (aka pre anorexia), where I could eat normally and not care about my weight.

I love Instagram and social media of course, but I can’t help but feel sometimes it doesn’t help us feel confident, especially when it’s so easy to criticize, or call ‘fat’, when you’re behind a computer… So sometimes, I just go out, don’t check Instagram or the blogs, and enjoy my blissful ‘vacation’ from all the gorgeous pics of models and Instagram stars. It doesn’t happen so often, yet I love reminding myself that there’s a life outside my phone, and it’s not ok to put your health in danger to have more likes.

Yet I do feel much better than two or three years ago, as with age you also gain confidence.  And you learn to love yourself, with all your flaws !

C’est fou comme le temps passe vite… Il y a deux ans, je partageais avec vous une histoire ultra personnelle : j’ai été anorexique pendant deux ans, et cela m’a pris beaucoup de temps avant d’en être guérie complètement. Quand j’ai posté l’article, j’ai eu un incroyable feedback, car beaucoup d’entre vous m’ont dit souffrir aussi de troubles alimentaires, et partager cela avec des gens que je ne connais pas m’a fait beaucoup de bien.

Deux ans plus tard, certaines choses ont changé, et certaines choses sont restées identiques : par exemple, je ne possède toujours pas de balance, et je ne connais toujours pas mon poids, mais dans l’ensemble, je me sens beaucoup mieux. Mais comme toutes celles qui sont passées par là, c’est dur de dire que l’on ne retombera jamais dedans… Premièrement parce que je poste des photos de moi tous les jours sur les réseaux sociaux, et que je ne peux m’empêcher de me sentir beaucoup jugée, d’autant plus que je ne suis pas aussi mince que beaucoup d’autres blogueuses. Et deuxièmement, parce que je ne suis pas entièrement à l’aise avec la nourriture.

Si ma santé s’est bien améliorée (je commençais à avoir de sérieux troubles, comme mes cheveux qui tombaient, ce qui est heureusement de l’histoire ancienne), j’ai encore du mal à manger normalement, parce que je prends du poids dès que je m’écarte de mon régime (qui n’en est pas un, juste beaucoup de salades et de fruits). Comme je ne me suis pas bien nourrie pendant deux ans, mon corps a du mal à retrouver sa normalité, quand je pouvais manger normalement sans prendre particulièrement de poids.

J’adore Instagram évidemment, mais je trouve que parfois cela ne nous aide pas à avoir confiance en soi, notamment quand il est si aisé de critiquer lorsque l’on est derrière son ordi… Donc parfois je sors et je coupe Instagram, Facebook et autres blogs, et je profite de mes ‘vacances’ de toutes les photos magnifiques de mannequins et stars d’Instagram. Cela n’arrive pas si souvent, mais j’aime bien me rappeler qu’il y a une vie hors de mon téléphone, et qu’il est dangereux de mettre sa santé en danger pour des likes.

Mais je me sens bien mieux qu’il y a 2-3 ans, parce qu’avec l’âge vient aussi la confiance. Et vous apprenez à vous aimez, avec (aussi) vos kilos en trop !

 

SHOP WRAP DRESSES